Préoccupations courantes concernant l’utilisation des opioïdes en soins palliatifs

Par : L'équipe du Portail palliatif canadien
 
Malheureusement, les opioïdes sont associés à de nombreux mythes et idées fausses qui empêchent certaines personnes d’obtenir un soulagement efficace de leur douleur
 
Est-ce que je vais développer une dépendance?
  • Il est très rare que quelqu’un développe une dépendance si les opioïdes sont utilisés :
    • tels que prescrits en soins palliatifs pour soulager les symptômes.
  • L’organisme s’habituera au médicament, de sorte qu’il faudra peut-être en augmenter la dose. C’est ce qu’on appelle la tolérance, et ce n’est pas la même chose que la dépendance.
  • Votre prestataire de soins vous posera peut-être quelques questions pour évaluer votre risque de dépendance. 
  • On peut développer une dépendance lorsqu’on a un désir incontrôlable d’obtenir un surcroît de médicament en l’absence d’un besoin médical.
  • La proportion de gens qui présentent un risque élevé de développer une dépendance est peu élevée.
  • Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale, « on peut définir la toxicomanie par les lettres ABCD :
    • abandon du contrôle sur la quantité utilisée;
    • état de besoin;
    • mépris des conséquences néfastes;
    • désir compulsif d’utilisation. »

Je ne veux pas commencer à prendre de la morphine tout de suite sinon elle ne fera plus effet quand j’en aurai vraiment besoin.

  • Cette affirmation ne repose sur aucun fondement scientifique ni médical. 
  • Les opioïdes comme la morphine peuvent être utilisés efficacement en soins palliatifs aussi longtemps que nécessaire.
  • La meilleure façon de traiter la douleur, c’est de commencer tôt.

Ces médicaments vont accélérer ma maladie.

  • Les opioïdes n’ont aucun effet sur l’évolution de la maladie. Ils aident simplement à soulager la douleur associée à la maladie.

Si je prends de la morphine, je ne peux pas conduire.

  • Si le médicament vous cause de la somnolence, il serait imprudent de prendre le volant. 
  • Si vous prenez la même dose depuis un bout de temps et qu’elle ne cause pas de somnolence, vous pouvez sans doute conduire sans problème. 
  • Consultez votre prestataire de soins pour en avoir le cœur net. 
Comment entreposer adéquatement les opioïdes et autres médicaments
 
Il est important d’entreposer tous vos médicaments dans un endroit sûr, hors de portée des enfants et des animaux domestiques. Certaines personnes choisissent de les garder sous clé.
 
Comment se débarrasser adéquatement des opioïdes
  • Demandez à votre prestataire de soins ou à votre pharmacie de vous indiquer comment vous débarrasser des timbres après utilisation.
  • Rapportez les opioïdes inutilisés dont vous n’avez plus besoin à une pharmacie, où on se chargera de les éliminer de façon sécuritaire.

 

Mise à jour : Janvier 2022

Nos partenaires
Questions-réponses
Questions-réponses

Découvrez ce que les Canadiens veulent savoir

Consulter un professionnel
Consulter un professionnel

Notre équipe d’experts est là pour répondre à vos questions à propos des maladies potentiellement mortelles et de la perte d’un proche.

Simplement envie de parler?
Simplement envie de parler?

Participez aux forums
de discussion.

Livres, liens et bien plus
Livres, liens et bien plus

Recommandations de notre
équipe

Programmes et services
Programmes et services

Services offerts aux échelons
local, régional et national